Les avantages d’un investissement dans une couverture-existence après 70 ans

Pour qu’un assuré se constitue une épargne significative ou transmette un capital garanti à ses héritiers après sa disparition, il souscrit un contrat d’assurance : une couverture-existence. La valeur du capital reçu à l’achèvement du contrat dépend de sa durée et de la fiscalité ad hoc. Investir dans un contrat de couverture-existence après 70 ans offre des avantages.

Quels sont les atouts d’un contrat de couverture-existence ?

Afin de financer la retraite des assurés et de faciliter la transmission d’un héritage, environ 51% des contrats de couverture-existence sont actuellement souscrits à des finalités de placement et d’épargne. Par rapport aux autres produits de placement comme un livret d’épargne, une couverture-existence dispose d’une fiscalité plutôt avantageuse. Un placement dans des fonds d’investissement sur le marché financier est faisable via un contrat de couverture-existence. Des professionnels s’occupent de la gestion et de la sécurisation de ces fonds. Mais, s’il n’y a aucun retrait pendant les huit premières années du contrat, il n’y aurait pas de soumissions à la fiscalité des gains reçus par des opérations boursières.

Pour le particulier, plus la durée du contrat est longue, plus l’avantage de la fiscalité applicable est conséquent. Un tel investissement financier vous évitera l’importante soumission à la fiscalité boursière de 34% environ. La souscription d’un contrat de couverture-existence permet également la réalisation d’un investissement immobilier. Ce contrat se traduit par un placement en société civile d’investissement immobilier.

En termes de fiscalité, un fonds de placement et ces sociétés civiles fonctionnent pareils lorsque la couverture-existence forme ces dernières. Le capital d’un contrat de couverture-existence est éliminé de la succession de l’assuré. Le montant capitalisé sur une couverture-existence n’intègre pas le patrimoine de l’assuré et ne sera pas soumis à la fiscalité apprêtée aux successions si ce dernier décède. Les bénéficiaires profiteront chacun d’un certain abattement.

Les privilèges pour les aînés

Est-il intéressant pour une personne âgée d’investir dans un contrat de couverture-existence ? La plupart de gens pensent qu’à un certain âge, souscrire à un tel contrat est inutile, car c’est un placement à perte. Cependant, une souscription après 70 ans semble bénéfique au niveau de la fiscalité et de la transmission.

Les versements effectués sur un contrat de couverture-existence à partir de 70 sont avantageux, car les bénéfices sont exemptés d’impôts et les bénéficiaires reçoivent un second abattement après cet âge. Par exemple, si l’âge moyen d’un français est de 89 ans et qu’il souscrit une couverture-existence à 70 ans, il possède encore 19 années à vivre.

En choisissant un contrat à 250 000 euros de capital, il gagnera 3% de revenu annuel. Sur la fiscalité, le placement au-delà de 70 devient donc avantageux. Toutefois, les exemptions d’impôts et de taxes ne seront appliquées que sur les versements réalisés au contrat après 70 ans. À partir de cet âge, il vaut mieux approcher des professionnels des comme la mutuelle santé santors, avant la souscription de la couverture-existence ou la réalisation d’un dépôt important, surtout si les sommes à placer sont sérieuses. Dans ce cas, mieux vaut faire appel à un notaire ou un expert de la couverture-existence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *