Acheter un appartement neuf ou ancien ?

Avant de se lancer sur le marché immobilier, il est opportun de se poser certaines questions. Faut-il acheter son premier appartement dans le neuf ou dans l’ancien? Est-il conseillé d’acheter appartement neuf ou ancien pour une résidence principale ? L’investissement locatif est-il plus avantageux avec le neuf ? Quels sont les inconvénients pour un investissement dans un bâtiment ancien ? Quels sont les facteurs à prendre en compte avant tout choix ?

 

Les avantages certains de l’immobilier neuf

Les logements neufs sont des immeubles construits durablement. Ils respectent en réalité l’environnement en raison des nouvelles réglementations énergétiques appliquées. L’application des règles RT 2012, BBC ainsi que le renforcement de l’isolation entrainent une consommation énergétique beaucoup moindre. Le coût des charges est ainsi réduit considérablement. Les frais d’acquisition sont réduits pour les habitations neuves. Les pouvoirs publics dans le but de donner un petit coup de pouce aux promoteurs octroient un cadeau aux acheteurs. L’achat d’un logement ancien nécessite des frais de notaire si élevés. Ils sont de l’ordre de 7 voire 8% du montant de la transaction.

Ces frais de notaire sont formés de droits de mutation, des frais d’acte et des frais divers. Les ventes des habitations neuves sont exonérées totalement de droits de mutation. L’exonération de droits de mutation donne droit à une économie de près de 5% sur le prix d’achat neuf. Plusieurs incitations avantageuses sont prévues pour pousser les acheteurs à investir dans le locatif neuf. Ils bénéficient d’un prêt sans intérêts. Le prêt à taux zéro dénommé le PTZ permet d’emprunter entre 100 000 et 300 000 euros. Le remboursement peut se faire sur 20 à 25 ans. Les ménages modestes sont très avantagés et font des achats sans aucun apport personnel.

Les investisseurs bénéficient d’une réduction d’impôt de 12 %, 18 % ou 21 % du montant d’achat du logement neuf avec une durée de location de 6, 9 ou 12 ans. Il suffit de respecter les conditions en la matière. La qualité de construction ainsi que les garanties sont certes des avantages parfois moins certains. Le fait d’acheter appartement neuf ou ancien doit être bien réfléchi.

 

Des inconvénients non négligeables

Les prix plus élevés de l’immobilier neuf réduisent la surface. Les prix, en moyenne, au mètre carré pour les immeubles neufs varient de 20% à 45%. Ils sont plus chers comparativement aux logements anciens. Dans la capitale Parisienne, les immeubles neufs sont commercialisés à 11 000 euros environs le mètre carré alors que les logements anciens sont à 8000 euros le mètre carré. Un immeuble neuf revient à 40% plus cher que celui ancien.

Il y a certes des différences notables selon les quartiers et les arrondissements. Dans le cas d’un investissement locatif neuf, l’autre inconvénient est le fait de ne point se rendre compte du résultat. On n’a pas cette capacité d’anticiper sur les éventuelles malfaçons. Le plus souvent, ce type d’achat exige le payement d’une certaine somme avant toute occupation. Il peut s’agir de la totalité du prix d’achat du logement. Durant la construction, on subit parfois une double dépense surtout lorsqu’on est en location.

On retient que malgré les incitations financières telles que la défiscalisation, le PTZ et la réduction des frais de notaire, ce type d’investissement n’est pas sans inconvénient. Les coups de pouce ne peuvent compenser le supplément à débourser dans l’immobilier neuf au prix du mètre carré. De plus les avantages tels que la qualité de construction et même les garanties sont dans l’incertitude. Ils dépendent en majorité des conditions de réalisation des programmes.

 

Les atouts d’un logement ancien

Un acquéreur en se tournant vers le riche parc des logements anciens accède à une gamme variée d’appartements et de maisons. Le premier avantage de l’investissement locatif ancien est la disponibilité d’une grande diversité d’immeubles. Ces logements anciens ont des caractéristiques diverses permettant de dénicher l’immeuble idéal. Le choix peut se faire en fonction de la localisation géographique, des commodités quotidiennes telles que l’école, les commerces, les voies de desserte et les surfaces étendues.

Il existe pour de tels immeubles un cachet particulier qui les rend uniques en leur genre. On est certain d’acquérir un logement de charme et souvent atypique. L’autre avantage est que l’achat d’un immeuble ancien est simple et plus rapide. Il suffit de trois mois à peine pour passer de la signature du compromis de vente à l’emménagement en passant par la finalisation de l’acte authentique. Les prix sont aussi plus accessibles. Une ristourne de près de 10 000 euros peut être accordée sur le prix d’achat.

 

Parfois des surprises désagréables avec les logements anciens

Il faut bien réfléchir avant d’ acheter appartement neuf ou ancien. Parfois, il y a plus de travaux à réaliser avec un immeuble ancien. Il est acquis avec des qualités et des défauts divers. L’ancien propriétaire procède aux différents diagnostics obligatoires.

Cela permet de se des mauvaises nouvelles liées à la performance énergétique, à la présence des termites, du plomb, de l’amiante et autres. Les diagnostics peuvent conclure à des travaux de rénovation importants. C’est par exemple le cas de la réfection de la toiture, de l’isolation des combles, du remplacement partiel ou complet des menuiseries, de la remise aux normes actuelles de l’électricité ou même du remplacement de la chaudière.

Ces urgences se manifestent des fois plus tôt que prévu avec à la clé des dépenses considérables. Egalement, les maisons anciennes ne répondent point à la réglementation thermique 2012. La fiscalité est en outre moins favorable pour un bien ancien. Le pour et le contre doivent être évalués minutieusement avant d’ acheter appartement neuf ou ancien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *